Pour toute 1ère commande, livraison offerte dès 25€ d’achat *(1) en France métro et Belgique avec le code LSLGANG

Votre sorbet corporel offert dès 80€ d'achat *(5)

Pour toute 1ère commande, livraison offerte dès 25€ d’achat *(1) en France métro et Belgique avec le code LSLGANG

Votre sorbet corporel offert dès 80€ d'achat *(5)

Panier

Votre panier est vide

Localizations
Choose a language
Interview d’Audrey : du défrisage au big chop

Interview d’Audrey : du défrisage au big chop

Jeanne Roche
25/02/2022

Découvrez l’expérience d’Audrey 25 ans, qui nous parle de son évolution capillaire et de toutes les étapes par lesquelles elle est passée pour assumer de plus en plus ses cheveux à la double texture, frisés/crépus.

Sa relation avec ses cheveux dès le plus jeune âge

Audrey nous définit sa relation très évolutive avec ses cheveux ! Tout d’abord comme “une histoire vraiment compliquée” avec un premier défrisage à 10 ans : “je voulais que ce soit plus simple à gérer”.
Plus simple à gérer car à La Réunion, là où elle a grandi, les produits naturels n’étaient pas aussi accessibles et démocratisés qu’aujourd’hui. Se défriser les cheveux était normal voire “le rêve” pour elle. 

Elle a donc commencé par un défrisage par an, puis 2, puis 3 jusqu’à ce que cela fasse partie ses habitudes capillaires.

Sa première expérience chez le coiffeur

Arrivée en métropole à l’âge de 20 ans pour ses études, elle a rapidement fait face à encore moins de représentations des cheveux texturés et donc encore plus de difficultés à assumer ses cheveux naturels. Sa première expérience chez le coiffeur ne l’a pas aidée : “désolé, on va pas pouvoir vous prendre”  lui a répondu la coiffeuse en voyant ses cheveux naturels. On ne lui avait jamais fait ressentir ça, on ne lui avait jamais fait ressentir que ses cheveux n’étaient  “pas normaux”. Mais qu’est-ce que la normalité ? Existe-t-il un standard de beauté capillaire ? La réponse est bien évidemment non et Audrey en a pris conscience après cet épisode ! 

Son chemin vers l’acceptation

Avec ses multiples défrisages et ses cheveux de plus en plus abîmés, Audrey s’est lancée ! En une nuit, elle a regardé des dizaines de vidéos YouTube en cherchant des tips pour cheveux frisés et crépus naturels, et elle a découvert des termes tels que le twist-out, co-wash ou encore big chop. Tout cela était alors inconnu pour elle, mais elle a persévéré et ce fut le début du changement ! 

Aujourd’hui et après un big chop il a 4 ans, sa relation avec ses cheveux va beaucoup mieux ! Elle n’est pas parfaite mais elle est toujours à la recherche des meilleurs produits naturels pour sublimer ses cheveux frisés/crépus. 

Aujourd’hui, Audrey assume ses cheveux naturels !

 

Je trouve les bons produits pour ma transition capillaire