Pour toute 1ère commande, livraison offerte dès 25€ d’achat *(1) en France métro et Belgique avec le code LSLGANG

Pour toute 1ère commande, livraison offerte dès 25€ d’achat *(1) en France métro et Belgique avec le code LSLGANG

Pour toute 1ère commande, livraison offerte dès 25€ d’achat *(1) en France métro et Belgique avec le code LSLGANG

Pour toute 1ère commande, livraison offerte dès 25€ d’achat *(1) en France métro et Belgique avec le code LSLGANG

Panier

Votre panier est vide

Localizations
Choose a language
Louise - Cheveux bouclés - Interview Les Secrets de Loly

Interview Louise : des pleurs hier, un amour sain pour ses cheveux bouclés aujourd’hui

Léonie Daigremont
17/02/2023

Depuis plus d’1 an sur les réseaux sociaux, Louise a connu une transition radicale puisqu’elle ne savait même pas que ses cheveux étaient texturés. Produits pour cheveux lisses, coiffeurs non-spécialisés… ses débuts sur TikTok lui ont permis de comprendre son cheveu et ses besoins et d’aider une génération parfois perdue et peu confiante.

Le lissage comme sentiment d’appartenance

Au début du collège, Louise a commencé à lisser ses cheveux, sans protecteur de chaleur ou sans faire attention à ne pas abîmer ses cheveux. C’était pour elle logique pour entrer dans une case et ressembler à ses ami(e)s

Fille d’une femme aux cheveux bouclés, la réaction de sa mère a été de la rassurer en lui expliquant que ses cheveux au naturel étaient beaux et qu’elle pouvait en être fière. Mais la détermination de Louise ne pouvait céder face au discours d’acceptation de sa mère. 

D’autres commentaires à l’école l'encourageaient à conserver ses boucles et ondulations naturelles, qu'elle qualifiait pas “pas coiffées”. Mais même si ces réactions positives vis-à-vis de sa chevelure naturelle a fait beaucoup de bien à Louise, les autres commentaires qui approuvaient ses lissages pesaient plus lourds dans la balance du social. C’était pour elle le moyen de sembler plus jolie, plus apprêtée. 

Elle allait jusqu’à utiliser des produits de lissage extrême pour détendre ses cheveux au maximum, c’était devenu normal. Mais ces habitudes n’ont pas été sans dégâts : sa longueur, à l’époque jusqu’au nombril, ne faisait que diminuer et se casser, tellement elle tirait sur des cheveux abîmés.

Son conseils : prendre des photos pour voir son évolution 

Puis Louise s’est dit qu’elle allait essayer de garder ses cheveux au naturel, voir si elle les aimait comme ça. La première étape a été de sortir sans se lisser les cheveux : étape réussie. Elle revenait ensuite régulièrement aux lissages et s’en est suivie une période de transition durant laquelle elle ne lissait que sa mèche de devant… Le reste de sa chevelure commençait à être révélée : elle avait les cheveux bouclés ! 

Elle a alors commencé de nouveaux produits capillaires, des mousses, des crèmes, qui semblaient toutes trop riches pour sa texture ondulée/bouclée. C’est là qu'elle découvre le monde du naturel, monde rempli d’informations, de tips et de produits. Le compte YouTube de Aroma-Zone et les comptes @ninaturelle et @labelleboucle, deux créatrices de contenus à l’époque, l’ont aidé à vulgariser certains termes et comprendre l’intérêt de produits plus clean. Elle se tourne alors vers Les Secrets de Loly et le combo Kurl Nectar / Boost Curl fait ressortir des boucles rebondies et soyeuses !

Dès son arrivée sur les réseaux sociaux, Louise se prend en photos, en vidéos. Elle nous confie que ce réflexe fut le meilleur moyen pour elle de comprendre ses cheveux, ce qu’ils aimaient et surtout le meilleur moyen d’être fière du chemin parcouru

Aujourd’hui, Louise est fière de sa chevelure bouclée, de son évolution, des hauts et surtout des bas qu’elle a traversé pour arriver jusqu’ici. “C’est le naturel qui m’a sauvé, je ne me trouvais pas belle avant de commencer ma transition

Mes cheveux, je leur dois tout

Lorsqu’elle a commencé à partager ce tuto d’application de produits en 2021, à aucun moment elle pensait que ça allait marcher. Son objectif de base était de partager des anecdotes sur son métier d’infirmière et non uniquement de cheveux.

Mais il faut croire que des milliers de personnes se sont reconnues et sont sensibles à ces questions capillaires. Aujourd'hui Louise a envie d'aider ces personnes-là, ces jeunes adolescent(e)s ou jeunes adultes. “Je souhaite accompagner cette cible-là, à âge auquel j’aurais aimé avoir des conseils pour assumer mes cheveux de manière saine

Mes cheveux sont en train de m’ouvrir des possibilités dans ce que j’aime réellement, ça me fait sortir de mon métier d’infirmière qui ne m’éclate pas vraiment

 

Merci à Louise de nous avoir partager son expérience, retrouvez tous ses conseils capillaires sur son TikTok ou son Instagram.