Pour toute 1ère commande, livraison offerte dès 25€ d’achat *(1) en France métro et Belgique avec le code LSLGANG

Pour toute 1ère commande, livraison offerte dès 25€ d’achat *(1) en France métro et Belgique avec le code LSLGANG

Pour toute 1ère commande, livraison offerte dès 25€ d’achat *(1) en France métro et Belgique avec le code LSLGANG

Pour toute 1ère commande, livraison offerte dès 25€ d’achat *(1) en France métro et Belgique avec le code LSLGANG

Panier

Votre panier est vide

Localizations
Choose a language
Interview Ophely Mezino : son afro c’est son identité, sa confiance

Interview Ophely Mezino : son afro c’est son identité, sa confiance

Jeanne Roche
03/02/2023

Mannequin, créatrice de contenus et ancienne Miss, Ophely vit une relation pleine d’ups and downs avec ses cheveux ! Aujourd’hui fière de son parcours professionnel mais aussi capillaire, elle nous raconte son quotidien entre la vie personnelle, la gestion des émotions via son afro et les shootings plus différents les uns des autres. 

Elle nous raconte d'ailleurs son histoire au micro du Podcast My Hair My Power, interviewée par la fondatrice des Secrets de Loly, Kelly Massol !

Ecouter son podcast

Son métier de mannequin : une hygiène de vie stricte 

Ophely nous explique que les cheveux texturés dans le monde de la mode et de la beauté sont encore parfois mal entretenus lors de projets. Avec de nombreuses années dans le métier, elle n’a pas spécialement peur que des professionnels s’occupent de ses cheveux : c’est aujourd’hui son quotidien. 

Mais elle nous avoue que même si de nombreuses marques et maisons chouchoutent ses cheveux lors de shootings, d’autres n’ont parfois pas les produits adaptés, voire pas les compétences pour la coiffer. Il lui est d’ailleurs déjà arrivé de ramener ses propres produits ou d’arriver déjà coiffée par peur que le/la hairstylist ne soit pas prêt(e) à accueillir sa chevelure de rêve. 

Aujourd’hui, son métier d’image la pousse à avoir une hygiène de vie très stricte au niveau de son alimentation, de sa consommation d’alcool mais aussi dans ses routines capillaires. Durant plusieurs années, Ophely a utilisé les produits qu’on lui proposait, souvent non-naturels, voire toxiques. Un malheureusement événement lui a fait vivre un déclic lorsque ses cheveux ont pris feu lors d’un événement. Une importante quantité de produit toxique dans ses cheveux, des étincelles un peu trop proches d’elle et une petite partie de sa chevelure s’est enflammée... Depuis ce moment, elle a décidé de privilégier les produits naturels comme Les Secrets de Loly !

Ses cheveux : le miroir de ses émotions 

Très connectée sur ses réseaux sociaux, Ophely reste cependant assez discrète sur sa vie personnelle et sentimentale. Elle nous confie subir des pertes de cheveux lors de choc émotionnel ou de période difficile notamment relationnelle. Cela se passe généralement quelques mois après l’événement, et ses expositions aux chaleurs et agressions thermiques lors de ses shootings n’aident pas. L’exemple des élections de Miss France et Miss Monde sont pour elle le parfait exemple puisqu’elle nous dit avoir vécu un ascenseur émotionnel si intense que ses cheveux lui ont fait savoir : casse, perte importante, pointes abîmés…

Hypersensible mais pas de nature stressée, Ophely prend donc ses précautions en coupant régulièrement ses cheveux et en faisant des cures après ces périodes compliquées. Elle réalise également des coiffures protectrices pour conserver son hydratation et varier les looks.

My Hair My Power : un choc inédit 

Comme une majorité de personnes aux cheveux texturés, la campagne My Hair My Power a raisonné comme une explosion positive ! Intriguée par des vidéos de backstages sur les réseaux sociaux, elle a eu le souffle coupé en sortant du métro Opéra un matin comme les autres : J’étais sous le choc. Je ne pensais pas que ce serait si grand, je m’imaginais quelques affiches en 4x3 mais là… c’est la première fois que je vois une publicité sur le produit et les textures précisément et non sur un sujet extérieur avec simplement des filles qui me ressemblent

Pour elle, comme pour LSL, c’est inédit ! Mettre en avant des cheveux texturés pour ce qu’ils sont, pour parler de leurs besoins, de leur beauté et de leur diversité en géant à Paris, c’est une première ! Cela lui a fait penser à elle petite, arrivant dans les Pays de la Loire sans personne qui lui ressemblait ou la comprenait. Racisme, moqueries, elle a développé des complexes qui aujourd’hui n’en sont plus ! Ses cheveux font partie d’elle, de son image, de sa personnalité. 

“Ça fait partie de mon identité. Par rapport à un premier rendez-vous professionnel, je vais venir avec mon afro. Pour me sentir en confiance et être totalement moi, j’ai besoin d’y aller avec mon afro naturel”