Transition capillaire : par où commencer ?

Transition capillaire : par où commencer ?

Vous entendez beaucoup parler de transition capillaire, de passage au naturel, de passage du bon côté de la force, et souhaitez vous lancer ? Ce n’est pas une étape simple mais on vous donne nos conseils pour y arriver !

Pourquoi faire sa transition capillaire ?

La première question à se poser c’est pourquoi. Pourquoi passer au naturel ? Que font réellement les produits chimiques à mes cheveux ? Et surtout que m’apportera le naturel au quotidien ?

Tout d’abord, il faut savoir que la plupart des produits capillaires de grandes surfaces contiennent des mauvais agents chimiques, ce qui donne l’impression d’avoir des cheveux en bonne santé, mais pour une courte durée… 


Le silicone, qui est un dérivé du plastique, lisse les cuticules du cheveu et donne l’impression d’un cheveu doux et soyeux. Mais en réalité le silicone enferme le cheveu et l'empêche de respirer et d’absorber les bons nutriments. 


Le sulfate, présent surtout dans les shampooings non naturels, est un tensioactif agressif pour la peau et le cheveu. Sous couvert de nettoyage profond en raison de la mousse, il ne fait qu’assécher le cheveu et dérégler le pH du cuir chevelu. Le fait d’avoir un shampooing qui mousse beaucoup, ne veut pas dire qu’il nettoie bien, attention !

Les huiles minérales, elles, sont également inadaptées aux routines naturelles. Ce sont des paraffines dérivées du pétrole qui viennent boucher les pores du cuir chevelu et ainsi empêcher le sébum de descendre le long de la fibre. Certains alcools dénaturés assèchent encore davantage le cheveu et lui font perdre sa brillance. Les cheveux texturés sont déjà très secs naturellement, mais avec ces composants nocifs en plus, c’est la casse assurée !

Les étapes à suivre

Première étape : votre transition capillaire sera plus efficace si vous coupez vos pointes très abîmées surtout si vous avez fait des colorations, décolorations, lissages et défrisages. Un big chop sera le meilleur moyen de repartir sur une base saine. C’est le fait de se couper une grande partie de sa chevelure pour repartir de zéro. Mais c’est une décision très difficile à prendre, on le conçoit !

Seconde étape : pour être sûr(e) que les bons actifs des produits naturels seront acceptés par votre fibre, il vous faut effectuer des soins de transition et une clarification. En effet, vos cheveux peuvent mal réagir à la découverte de produits ultra hydratants et nourrissants car ils ont été habitués à des produits chimiques, qui empêchaient le produit d’absorber les nutriments. Une clarification avec notre Tropical Détox permettra d'éliminer les résidus de produits chimiques mais également les toxines présentes dans la chevelure.

Troisième étape : une fois que vous vous êtes lancé(e) et que vous avez effectué votre premier soin de transition, il faut trouver la routine adaptée à votre type de cheveux et vos besoins. Plusieurs guides sont à votre disposition sur notre compte Instagram afin de répondre à vos questionnements : “Quel shampooing choisir” ; “Comment obtenir du volume” ; “Comment appliquer les produits” ; Comment protéger ses cheveux la nuit” ou pendant le sport.

Quatrième étape (et tout au long de votre vie) : aimez et chouchoutez vos cheveux au quotidien, en même temps qu’une hygiène de vie saine ! Une pratique sportive régulière vous permettra d’éliminer un maximum de toxines, et une bonne alimentation vous aidera à obtenir des vitamines, protéines ou encore fer. Enfin des bonnes nuits de sommeil et des journées sans stress vous aideront à avoir des cheveux resplendissants !

Je me lance dans ma transition capillaire !